Le Marathon des Sables pour parler syndrome post-traumatique

Solidarité Défense félicite l’adjudant-chef Christian et les élèves-officiers de Saint-Cyr Coëtquidan, Bastien et Louis-Marie, Finishers du 36ème Marathon des Sables !

L’adjudant-chef Christian, atteint d’un syndrome post-traumatique, accompagné de Bastien et Louis-Marie, deux Saint-Cyriens, sont allés ensemble au bout du légendaire Marathon des Sables. 5 étapes de 30 à 86 km, une tempête de sable sur la 2ème étape, des sacs de plus de 10 kg sur le dos, cette équipe minutieusement préparée depuis 6 mois, a parcouru 232 kilomètres en autonomie alimentaire dans le Sahara marocain.

La mission est accomplie : l’adjudant-chef Christian sort de cette épreuve un peu plus fort, car sa thérapie est la course à pied, et la reconstruction par l’effort. Il s’agit de montrer que l’on peut continuer de vivre malgré la maladie, et même plus : se soigner par le sport. « Pour moi c’est une thérapie ; même plus qu’une thérapie, c’est un exutoire » explique-t-il à la fin de l’épreuve. Il a vraiment apprécié ces moments de cohésion et d’amitié forgées dans la difficulté :  » au milieu de la tempête, il faut rester très unis pour ne pas se perdre et s’aider mutuellement ; ça créer des liens très solides. »

La mission est doublement accomplie : leur objectif était également de faire parler du syndrome post-traumatique et des associations qui s’occupent des blessés de guerre : Solidarité Défense, Terre Fraternité, l’Union des Blessés de la Face et de la Tête.

What's your reaction?
Thank you for your vote!
Post rating: 0 from 5 (according 0 votes)