Histoire


Créée en 1994, née du besoin des armées et reconnue d’utilité publique en 2005

Dès 1993, les forces françaises déployées en ex-Yougoslavie doivent faire face à des engagements plus durs qui se traduisent par une augmentation du nombre de tués et de blessés. Les médias en parlent peu et le dispositif pour les prendre en charge et les accompagner ainsi que leur familles s’avère très insuffisant. Il s’ensuit des situations personnelles et familiales difficiles, parfois dramatiques, toujours douloureuses. Une mobilisation citoyenne s’impose.
Elle s’organise sous l’impulsion de François Léotard, Ministre de la Défense et de l’Amiral Lanxade, chef d’état-major des armées avec l’appui de hautes autorités du monde politique, économique et culturel. C’est ainsi que le 10 novembre 1994, l’association Solidarité Défense est créée.
L’objectif est de mobiliser la société civile, dont l’armée est l’émanation, pour qu’elle manifeste son soutien actif aux militaires des trois armées et de la gendarmerie engagés en opération ou en service commandé. Il s’agit pour les fondateurs de substituer la passivité à l’expression concrète de l’intérêt des Français pour leur armée et de leur soutien envers les plus éprouvés : les blessés et les familles endeuillées.

 

L’Association en quelques dates 

1994 :
  • Création de l’Association Solidarité Défense dont Monsieur Jean-François Deniau, de l’Académie Française, est élu Président.
  • Solidarité Défense force le blocus de Sarajevo.
1995 :
  • Envoi des premiers colis de Noël.
2001:
  • L’Amiral Jacques Lanxade, ancien chef d’état-major des armées et ancien ambassadeur de France en Tunisie succède à Monsieur Deniau à la présidence de l’Association.
2002 : 
  • Adhésion à l’Association de 20 parlementaires.
2005 : 
  • L’Association Solidarité Défense est reconnue d’utilité publique.
2006 :
  • Participation à Fort Boyard sur France 2.
2010 :
  • Co-financement des premières prothèses bioniques pour les blessés d’Afghanistan.
2015 :
  • Co-financement de la Maison des blessés et des familles à Percy.
2016 : 
  •  Madame Claudie Haigneré est élue présidente de Solidarité Défense

 

Les actions de l’Association s’inscrivent dans la durée et dans deux domaines :

Le soutien collectif et le soutien individuel personnalisé.

  • Le soutien collectif se traduit par :
    – l’envoi d’un colis de Noël identiques pour tous les militaires déployés en opérations à Noël,
    – la contribution au financement de grands projets visant à améliorer les conditions de prise en charge des blessés de leur hospitalisation à leur réinsertion,
    – l’organisation de manifestation ou à la participation à des événements permettant d’associer ou d’aider les blessés et les familles de militaire les plus éprouvées en coopération avec d’autres associations, l’Education nationale, les collectivités territoriales ou les entreprises,
    – la sensibilisation de l’opinion, des décideurs, des parlementaires sur les mesures nécessaires, d’une part pour améliorer la réparation par l’Etat des préjudices subis par les militaires dans l’exercice de leurs missions, d’autre part pour renforcer les liens entre la société civile et son armée.
  • Le soutien individuel personnalisé se traduit par:
    – l’examen des besoins exprimés un militaire blessé engagés en opérations, en coopération avec l’éducation nationale et les collectivités territoriales, principalement par l’envoi à noël de colis et de dessins d’enfants sur les théâtres d’opérations.
    – un accompagnement moral, humain, voire matériel et financier des familles endeuillées en difficulté et la conduite d’actions de nature à entretenir la mémoire des militaires morts pour la France ou décédés en service

 

1994 à 2014 : Un Bilan éloquent !

  • 230 000 colis envoyés en opérations extérieures
  • 8 000 colis envoyés aux blessés et aux familles
  • 1 500 aides financières individuelles soit près de 1,5M€
  • 400 blessés visités à l’hôpital chaque année
  • 70 participations à des événements handisport

 

Les présidents de 1994 à aujourd’hui

Jean-François DENIAU, Amiral Jacques Lanxade, Claudie Haigneré

Jean-François DENIAUAmiral Jacques LanxadeClaudie Haigneré

 

Un nombre de bénévoles en constante augmentation

  • 1995 : 40 bénévoles
  • 2000 : 240 bénévoles
  • 2005 : 340 bénévoles
  • 2010 : 650 bénévoles
  • 2015 : 710 bénévoles